dimanche 1 juillet 2012

Sweet Summer Times



Lecteurs chers à mon coeur, je vous écris pour vous dire de ne surtout pas vous inquiéter pour moi :
Je suis bonheur, je suis joie.

J'ai trouvé la solution à tous mes problèmes : ça s'appelle faire les soldes. 
Certaines filles ont un truc avec les chaussures. Moi, j'ai un truc avec la lingerie.
Le saviez-vous ? La petite culotte en dentelle est un puissant anxiolytique.
(Oui, vous avez bien compris : comme je trouve que j'ai été un peu loin en vous parlant de mes névroses l'autre jour, j'ai décidé de rattraper le coup et de vous faire oublier ce sommet d'impudeur en vous parlant de mes sous-vêtements) (On ne se refait pas).


Les petites culottes en dentelle sont la réponse à tous mes problèmes.
Les petites culottes en dentelle sont la promesse d'une vie meilleure.
Les petites culottes en dentelle, c'est la vie. 
Ce week-end, je me suis donc fait un fix de petites culottes en dentelle.
Comme j'en achète une dizaine à chaque fois que ça ne va pas, je pense pouvoir dire sans exagérer que j'ai aujourd'hui suffisamment de petites culottes pour les cinquante prochaines années. 
Mon prochain mec pourra littéralement nager la brasse dans la lingerie fine. (S'il a l'audace de me dire qu'il préfère les culottes Petit-Bateau, je lui pète la gueule).


Les gens tomberont-ils dorénavant sur ce blog en tapant "petites culottes en dentelle" ?
Non parce que je ne sais si vous avez remarqué, mais à droite de chaque article, vous avez la liste des articles les plus consultés : en haut du top 10, au moment où je vous parle, on trouve 1) Me, Myself and I et 2) Kawai Factor. Pourquoi ? Je vais vous le dire.
Ca n'est pas du tout parce que ce sont mes meilleurs articles. Tout me monde ici sait que mes meilleurs articles sont Martine et le Kama Sutra et Bad Hair Day (ma vie, mon oeuvre). Non, la raison pour laquelle ces articles sont les plus consultés, c'est parce que, tous les jours, des mecs tombent sur Me, Myself and I en tapant "fille exhibitionniste nue" ou "blog exhibitionniste" sur Google ou en cherchant la photo de Scarlett Johannson à poil, ou bien tombent sur Kawai Factor en tapant, pour l'essentiel, "midinettes nues".
Ca, c'est un grand mystère pour moi. "Midinettes nues" ? Ca veut dire qu'ils cherchent à voir des photos d'adolescentes à poil mais à l'air pur, innocent et sentimental ? Je ne pensais pas que le mot "midinette" était aussi demandé dans le porno d'aujourd'hui. (Un autre mystère est que Guilty as Charged et Une Nuit en Enfer soient les deux articles qui suivent dans la liste : pourquoi mes articles les plus glauques sont-ils aussi les plus lus ? (Une Nuit en Enfer a, à ce jour, été consulté 89 fois. Autant dire que c'est un peu trop tard pour l'enlever dans l'espoir que personne ne le lise...) (Je l'ai un peu édulcoré, par contre - parce que bon, trop de misérabilisme tue le misérabilisme, quoi).
Bref, quoiqu'il en soit, à force que les gens tombent sur mon blog en tapant exactement ces mots-là, je suis allée voir moi-même. Et en effet : quand tu tapes "midinettes nues" sur Google, non seulement "Kawai Factor" est la première chose qu'on te propose, mais en plus, publicité mensongère qui appâte le chaland, l'extrait de l'article qui apparaît n'est autre que - je vous le donne en mille : "midinettes baisées - midinettes nues salle de bain - kama sutra dans salle de bain - elle me suce en étant bourrée - je suis très branché cul ..." (Tu m'étonnes que les mecs cliquent !) (Ils doivent être tellement déçus ensuite quand ils tombent sur l'image du bisounours. Ils doivent même pas lire l'article, en fait, du coup. A moins d'être très, très pervers, s'entend) (Si jamais cet article-ci devient sous peu le plus lu de tous mes articles, vous saurez pourquoi) (Ce n'est en effet pas à mon talent que je dois mes 1000 pages consultées par mois. Eh non, mes bons. Tout ce que j'ai, je le dois à la pornographie). 
(A ce propos je suis très désargentée en ce moment : il est peut-être temps pour moi de m'adonner au business fort lucratif qu'est la vente de petites culottes portées sur internet (ça tombe bien, j'en ai plein). Oui, ça existe ! (Le monde est fou, ma bonne dame). En même temps, j'ai été voir, et sur la plupart des annonces, les photos sont estampillées "Fille certifiée" (Rien à voir, mais quand tu tapes "Fille certifiée" dans Google Images, tu tombes sur des photos de chats. Ca me perturbe). Or, je réalise que je n'ai pas le label "fille certifiée" (c'est un truc avec lequel je vivais très bien jusqu'à aujourd'hui, mais tout à coup, ça me turlupine). J'ai un copain qui m'a dit que ça tombait bien, qu'il faisait partie des mecs qui les délivraient, justement, mais j'ai comme un doute sur la pureté de ses intentions.


Bref, je suis joie. Il fait beau. Je mange de la glace. Beaucoup. Beaucoup trop. Je bois du bon vin. Pas mal trop aussi. Je fais des pique-niques sur le canal avec mes potes et je mange du fromage de chèvre aux figues sur l'herbe. (Et, comme chacun sait, après les petites culottes en dentelle, le fromage de chèvre aux figues est le deuxième secret du bonheur. Ca et les glaces Berthillon). 
Bref, je suis extase et épanouissement.



Et puis y a un beau mec qui a dormi sur mon canapé l'autre soir, et ça, c'est cool. (Même s'il a ronflé toute la nuit et que je n'ai même pas pu le tripoter pour le faire taire - chienne de vie. Je ne l'ai pas vu à poil non plus mais mon appartement, lui, l'a vu en mon absence (maigre consolation, cela dit). Je n'ai pas couché avec lui dans mon lit mais ma copine Anna, elle, si (toujours en mon absence, donc) (assez maigre consolation aussi, finalement). C'est déjà ça, disons. Je me réjouis pour elle - et pour mon matelas. C'est pas tous les jours, le pauvre. C'est bon pour ses ressorts. Il faut entretenir son mobilier, vous comprenez). 
Bon, en même temps, il est américain. Or, j'ai décidé d'arrêter les américains, les anglais, les allemands, les italliens et les belges, bref tout ce qui vient d'Etrangie. Tant qu'à faire de pleurer dans les rues, autant voir du pays, vous allez me dire, mais en fait non. Je vais me concentrer sur les petits gars bien de chez nous. A partir de maintenant, c'est décidé : j'aurai l'amour chauvin. Non parce ce que sinon on ne s'en sort plus, voyez-vous.

Enfin je vais bien, quoi. (Qui a dit "cyclothymique" ? Qu'il se dénonce !). Ne vous en faites pas pour moi. Je suis en vacances. Pour deux mois. (Oui, ne me frappez pas non plus, par contre). Je pars bientôt me ressourcer dans des contrées lointaines où le ciel est plus grand et plus bleu et où je pourrai - enfin - mordre dans des pastèques à pleines dents en riant aux éclats (une des choses auxquelles j'aspire en priorité dans la vie). 


Et puis dans deux semaines, c'est mon anniversaire. Il me reste donc deux semaines pour voir l'intégralité de Mad Men et des Sopranos. (Parce que si on n'a pas vu Mad Men et les Sopranos à 31 ans, on a raté sa vie, paraît-il). (Tiens, à ce propos, je vais faire une liste de tous les trucs cons que je veux faire avant mes 31 ans. Des propositions ?).

6 commentaires:

  1. J'ai essayé plusieurs recherches dans google, je n'ai eu des retours que sur "midinette malheureuse" et "midinette un peu folle" (oui mais dans le bon sens hein!)

    Je suis content de voir que tu essaies de faire semblant de nous persuader que tu vas bien, ça marche remarquablement, là j'ai envie de t'envoyer un lot de rouleaux de soie, histoire que tu confectionnes ta premiere collection de culottes avant tes 31 ans!

    Sinon, dans les trucs qu'on a envie de faire avant l'âge qui nous fait passer au stade de vieux machin fini qui n'est bon qu'à bosser et faire de l'élevage, pourquoi pas vivre en ermite! Traire une vache? (ça donne un avant goût de la maternité en plus) Donner un rendez-vous romantique à un homme dans 70 ans dans une cité merveilleuse des Mille et une nuits? Tu devrais faire un sport d'eau, genre surf, ça te secoue tellement, tu as tellement l'impression de boire la mer entière et d'essayer de survivre en cherchant l'air sous les montagnes de vagues qui étaient censées te porter vers la perfection de la glisse, qu'ensuite le monde entier devient un restaurant intime, une nuit étoilée, avec l'homme parfait! (non mais sans blague, fais un sport de glisse, le monde devient différent quand tu épouses les éléments. (pas le moniteur hein!:d)

    RépondreSupprimer
  2. Elles sont si mauvaises mes idées?:(

    J'ai choisi une ville d'orient parce que le type qui accepte un rendez-vous après sa mort, dans une ville qui risque d'être plongée dans un chaos ultime, est certainement quelqu'un de bien! Tu ne peux le soupçonner d'aucune pensée dégueulasse!

    Je n'ai pas encore réfléchi aux conditions de ma mise en terre ou en flammes (vu mon âge, faut quand même que je m'en préoccupe), mais dès que je sais je te donne les coordonnées, et on mangera ensemble (manger avec un mort peut-être parfois plus agréable que manger avec un gros connard foireux), enfin je te rassure, manger en tout bien tout honneur hein!

    Mais va falloir que je presse le pas! Je n'ai que 15 jours pour mourir en chevalier choubidou, si tu veux accomplir l'ensemble avant tes 31 ans! Si ce n'est que le rendez-vous ça m'arrange, j'aimerais bien partir en vacances avant toutes ces formalités administratives à la con!:p

    Sinon, aller à un concert de l'IRCAM interprété par l'ensemble intercontemporain!

    Si tu es déjà partie, je te souhaite de belles vacances pleines d'amour et de chevaliers choubidous!

    PS: Fais attention aux pastèques, c'est un peu comme une gastro d'été ce truc!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh mais t'es morbide, ma parole ! Arrête ça tout de suite ! (On ne parle pas de mort sur ce blog, c'est interdit).

      Sinon je t'avoue que la vie en ermite c'est pas pour moi (traire les vaches non plus : je l'ai fait une fois, je me suis fait fouetter la gueule par une grosse queue pleine de boue et de mouches, merci bien), et le sport de glisse, c'est bien mal me connaître ! (je suis la fille la moins sportive du monde, déjà en colo en primaire je choisissais de faire du ski de fond plutôt que du ski alpin)(quoique l'eau est clairement mon élément : je suis une petite naïade bretonne, moi monsieur). Et le rendez-vous mystérieux dans un pays d'orient je veux bien, mais si possible avec un vivant, hein...

      Supprimer
  3. Ah ben va falloir avancer la date alors, parce que 70 ans c'est peut-être un peu long!:d

    Je dois dire que personnellement je préfère une petite naïade bretonne féminine à une nageuse médaillée d'or qui suinte l'énergie par tous les pores que ça en dégouline dans le fond de la piscine, et qui invariablement finit à droite! (oui je suis injuste et de mauvaise foi mais pour moi un sportif pro est forcément de droite, alors pas de discussion Madame, d'ailleurs trouve moi un sportif de gauche (oui, enfin REELLEMENT de gauche (de gauche et qui a un salaire lui aussi de gauche)))

    PS : Je ne suis pas morbide du tout, c'était une sorte d'humour, mais le mien!:)

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir Mistouflette, je voulais juste te dire que je vais partir en vacs, cette semaine un peu, et puis ensuite totalement. Te dire que j'ai aimé te lire, et aussi prendre du temps pour commenter tes articles. Que si dans 70 ans tu veux déjeuner (oui entre 12h00 et 14h00 l'heure ou on dévorerait son voisin qui le reste du temps paraît incosommable, voire avarié) avec un vieux gars, en descendant dans le sud, ben je t'invite dans une ville inconnue des mille et un midi, enfin, tu dois juste comprendre que lorsqu'on lit ton blog tu es en effet la plus jolie des naiades, une bombasse comme tu aimes à le dire. Bref, j'espère que tu trouveras un homme digne de toi cet été. Enfin, l'été on trouve surtout des morpions, alors fais attention!:)

    Je pense que je pourrai encore te commenter cette semaine, mais rien de certain. Alors au cas où passe de bonnes vacances.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, admirateur secret !
      Bonnes vacances !

      Supprimer